Coulommiers

Une ville à la campagne

A une heure de Paris ou de Reims

La ville du célèbre fromage et de ses compères "les bries"


Le théâtre - "voir onglet Les expos"

Construit en 1905 à l'emplacement d'une ancienne tannerie, le théâtre municipal de la ville de Coulommiers est l'un des rares monuments d'inspiration Art Nouveau au coeur de la Brie. Il est destiné à l'origine à remplacer une salle de spectacle bien plus ancienne incendiée en 1902. Si les décorations de sa façade restent sobres, les courbures de son fronton rappellent, toutes proportions gardées, les arabesques qu'utilisent alors les architectes dans les grandes villes européennes. Les pourtours de fenêtre et consoles de balcon sont décorés, dans le même esprit, de motifs floraux et les rambardes du bâtiment sont agrémentées de têtes de lion. L'intérieur du théâtre est composé d'une salle à l'italienne décorée avec goût. Il possède comme caractéristique d'être l'un des derniers théâtres de France à posséder l'intégralité de son mécanisme d'origine, en parfait état de fonctionnement.


Parking des Tanneurs

Un grand parking gratuit se situe à deux pas du théâtre de l'autre côté du Grand Morin, bordant le Parc des Capucins, on y accède en traversant le Pont Rouge.


Le parc des Capucins - "voir onglet Les expos"

Parc fleuri parmi les plus beaux d'Île-de-France. Le château fort joua un rôle important au cours de la Guerre de Cent Ans et des guerres de religion. Le château fut reconstruit au XVIIéme siècle par Catherine de Gonzague, duchesse de Longueville, et détruit au XVIIIème siècle par le duc de Luynes. Seuls demeurent les pavillons des gardes et une partie des ailes du château. La chapelle des Capucins, Notre-Dame-des-Anges est construite en même temps que le château. Elle abrite le musée municipal.


La salle Le Valentin - "voir onglet Les expos"

Elle se situe à l'entrée du Parc des Capucins. Tout au long de l'année de nombreuses expositions s'y déroulent. Le Valentin de Boulogne est un enfant de Coulommiers. On pense que Valentin s'est formé à la peinture dans l'atelier de son père avant de se rendre à Paris ou Fontainebleau et qu'il suivit l'enseignement de Simon Vouet qu'il admirait et dont il s'inspira. Il partit ensuite pour l'Italie. La première trace de la présence de Valentin en Italie est mentionnée dans le stati d'anime de 1620, alors qu'il vit dans la paroisse de Santa Maria del Popolo. Avant cette date on ne peut que spéculer sur ses déplacements et ses activités. Tout en étudiant en Italie, Valentin fut sous l'influence du Caravage et de Bartolomeo Manfredi. Peintre de scènes de genre et de tableaux religieux, il fera sa carrière essentiellement à Rome.

<

La bibliothèque - "voir onglet Les expos"

Aménagée dans une ancienne prison du 19ème siècle, la bibliothèque municipale a reçu le prix des Rubans du Patrimoine en 2004. Au-delà de son intérêt patrimonial, cette reconversion permet à la ville de proposer au public tous les services d’une bibliothèque dans un cadre exceptionnel.

<

La Commanderie des Templiers - "voir onglet Les expos"

La commanderie de Coulommiers est la dernière complète pour la France au nord de la Loire. Après le départ du dernier fermier en 1964, la commanderie de Coulommiers était vouée à disparaître face à l'urbanisation du Theil. Elle est heureusement sauvée in extremis par une association qui rappelle l'importance de ce lieu fondé au 12ème siècle par les Templiers et entreprend les premières restaurations. La commanderie fut fondée entre 1172 et 1173 sur des terres offertes par Henri, comte palatin de Troyes en Champagne. À la Révolution française, elle fut vendue comme bien national à un fermier du nom de Pierre Josse. La chapelle fut désacralisée et transformée en grange à paille et à foin. La commanderie changea de nom et fut appelée la ferme de l'Hôpital.


L'hôtel de ville - "voir onglet Les expos"

L'hôtel de ville est au centre ville tout près du théâtre. "


Le centre de ville - "voir onglet Les expos"

Coulommiers est une ville avec un commerce dynamique. Les marchés du mercredi matin et du dimanche matin animent la place du marché depuis le moyen âge.